L’HARFANG-SOPHIE

« CHARITÉ »

La charité est souvent un bon moyen pour ne pas se sentir coupable. La vraie charité devrait essentiellement commencer à être et à devenir charitable envers soi-même.

L’être humain pense qu’il doit donner. Parfois, il fait cela pour recevoir. Donc, en réalité, il n’est pas charitable, il est plutôt conditionnel dans son geste de charité.

Votre propre charité devrait avoir ce sens inné du respect envers vous-mêmes et non face à l’attente d’un retour quelconque. Il est juste que vous êtes une personne charitable et que vous êtes prêts à vider vos poches pour les autres. Sauf que vous vous oubliez dans tout ce processus de charité bien ordonnée, commence par soi-même.

Ce qui vous vulnérabilise en réalité, c’est souvent de la culpabilité de ne pas être mal pris comme les autres. Si vous n’êtes pas mal pris, c’est bien correct, vous devriez plutôt vous en réjouir! Ce n’est simplement pas votre situation karmique d’être mal pris.

Tout cela ne veut pas dire de ne pas ou de ne plus donner. C’est penser à vous avant tout! C’est probablement le plus beau geste de charité « d’Amour » que vous vous donnerez. De penser à soi avant, ne signifie pas que vous êtes égoïste ou égocentrique. C’est, en somme, se respecter soi-même avant de perdre son énergie au détriment d’autrui.

Le DON de soi consiste toujours à donner avec la Vibration du Coeur; et non, en fonction de vouloir sauver quiconque. Le Coeur Vibral ne s’identifie pas par un besoin de donner ou un désir de donner quelconque; mais, bien, à la vibration qui émerge dans la conscience de donner parce que ça vibre en dedans. Cette vibration de l’intérieur n’est pas pour démontrer votre générosité comme telle; mais, surtout, de l’empathie ou de la compassion vibrationnelle d’offrir votre aide parce que c’est le moment de le faire en fonction de la vibration de la personne qui s’ouvre à recevoir.

Qu’est-ce que l’Harphang-Sophie ?