Précédent
Suivant

Bonsoir à tous, mes frères, mes sœurs, mes enfants, je suis Marie.

Je viens évoquer avec vous ce soir tous les avantages que peut avoir la tendresse dans votre environnement.

 

J’utiliserai sciemment ce mot, consciemment, pour exprimer ce que peut représenter l’amour de ce qui est. La tendresse, lorsque j’évoque ce mot-là, il évoque quelque chose qui embrasse, qui enlace, qui rassure, qui encourage aussi. C’est ce que je vous invite à faire avec tous vos frères et toutes vos sœurs, parce que bien évidemment vous êtes aujourd’hui dans ces temps, dans un champ de conscience particulier, un champ de conscience profond, un champ de conscience qui vous mène à votre propre Divinité.

 

Certains d’entre vous sont en train de changer de guidance, de recevoir des nouveaux êtres de lumière, de recevoir d’autres types d’énergie.

Bien sûr pour ces nouvelles énergies, voilà des siècles presque que nous en parlons de ces nouvelles énergies, mais elles sont bel et bien là aujourd’hui, et vous vivez ces énergies, ces nouvelles énergies de guérison où il n’est nul besoin de se déplacer, ces nouvelles énergies de contact avec les guides, où chacun d’entre vous va pouvoir maintenant avoir accès à sa propre guidance, pour peu qu’il accepte de reconnaître que ses pensées puissent être totalement guidées.

Chacun d’entre vous peut recevoir aujourd’hui la présence de son ange, de ses anges, pour peu que vous acceptiez leur présence et j’insiste, en communiquant avec vous ce soir, sur ce que j’entends par accepter la présence de l’ange, accepter la présence du guide, accepter la présence de sa propre Divinité, en tendresse, dans ce mot clef.

 

Accepteriez-vous de répondre aux ordres de quelqu’un ? C’est une véritable question que cette rigueur, que cette ordonnance particulière. Souvent humainement vous me répondriez non. Et si je vous en parle ce soir, c’est pour vous dire que, quand vous vous adressez aux anges et aux guides sous la forme d’une injonction , ils entendent et agissent, mais ils ne peuvent vous répondre dans cette injonction, ils ne peuvent répondre à vos paroles. Pourquoi, parce que vous n’avez établi la liaison que dans un sens, de vous vers eux, lorsque vous êtes dans le commandement.

 

Lorsque vous prononcez ces mots, par le Christ, dans le Christ, par ma Divinité, par ma divine présence I AM, en mon nom divin, ou ce type de phrase qui font appel à votre plus grande énergie, donc un appel réel et puissant dans la prière aux guides. Lorsque vous faites cela, placez-vous à l’égal de ceux que vous appelez, pas au-dessus j’allais dire, pas dans l’idée que vous allez être obéis, mais dans l’idée que votre demande va être acceptée par un de vos frères, une de vos sœurs, quelque part dans l’énergie, dans l’ordre, dans une certaine tendresse, et c’est cela qui distingue cet ordre-là d’une sorte d’association avec votre ange, d’une collaboration, il n’y a pas vraiment de hiérarchie.

Vous avez déterminé une hiérarchie angélique à 9 niveaux, il en manque encore mais ce n’est pas grave, mais ces 9 niveaux ne sont pas une hiérarchie mais des fonctions différentes.

Toutes ces fonctions collaborent les unes avec les autres. Certains archanges peuvent travailler avec d’autres catégories, d’autres hiérarchies d’anges, en les commandant mais pas sous forme d’ordres. Commander, passer une commande, ce n’est pas ordonner, en fait,  parce que tout cela est soumis à l’approbation de votre propre Divinité dans un premier temps, à laquelle vous faites appel, mais aussi à l’ordre supérieur, au Maître, au Père, à Dieu, à la Source, à l’Origine.

 

En vérité quand vous demandez avec tendresse, convaincus d’avoir avec vous  de grands collaborateurs, alors quand vous direz : en mon nom Divin, je demande que la paix s’installe en moi à chaque seconde, à chaque instant, alors vous verrez que vous serez servis, vous serez servis par vos frères, par vos sœurs. Souvent ils vont se nommer serviteurs, quand vous les entendrez en conscience. Nous sommes là pour vous servir diront-ils, oui, mais le service n’est pas l’ordre et la tendresse est la règle.

 

A ceux qui préjugent de leur capacité à commander aux anges, il sera donné, mais ils ne recevront pas en fait un nom de réponse angélique, non que les anges ne veuillent pas, mais parce que si vous décidez de vous placer au-dessus d’une fréquence, vous ne pouvez pas recevoir entre guillemet d’une fréquence inférieure. Donc ce que je vous explique c’est que ces anges, ces guides, qui sont à vos côtés sont vos collaborateurs, vos frères, vos sœurs.

C’est important, parce que beaucoup d’entre vous vous pouvez maintenant les entendre, si vous le vouliez, mais vous avez les deux excès, l’excès de croire que vous êtes inférieurs aux anges, ou l’excès de croire que vous êtes supérieurs aux anges. Point du tout, vous êtes ceux qui ancrent Dieu dans la matière, voilà votre fonction : ancrer la Divinité dans la matière.

Il n’y a pas vraiment de mission elle est déjà accomplie celle-là, cet ancrage dans la matière. Ce que vous appelez mission n’est qu’un moyen de rendre joyeux ce passage, il s’agira alors d’une autre fonction, de découvrir ces capacités qui sont en vous, qui vous permettraient de vivre dans la joie, cela nous pourrions l’appeler mission. Mais dans le plan Divin, ce qui est prévu avant toute chose, c’est votre présence ici, maintenant, dans l’amour, dans la tendresse pour votre prochain, pour votre frère, pour votre sœur, et pour toutes les hiérarchies…

Lire la suite aur http://sylvaindidelot.com/

 

DISPONIBLE ICI

SYLVAIN DIDELOT

Mon site web: http://sylvaindidelot.com/

N’hésitez pas à communiquer avec moi !

Me contacter <==> Mes Chroniques

Retrouvez les chroniques de Sylvain Didelot sur la Presse Galactique

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant

LE REPLAY DE CE SÉMINAIRE EST DISPONIBLE À PRIX RÉDUIT