par Ozalee

Bonjour à tous

Voici la vidéo sur cette pleine lune en poissons.

YouTube video

Il y a ce qui est dit au-delà des mots, et ce qui est compris.

Il y a le silence qui entoure chaque parole.

Il y a, enfin, cette fine mélodie qui t’entoure. Cette fine mélodie qui possède aussi un parfum, une couleur, un rythme.

Il y a l’âme du monde en résonance à la tienne. L’infiniment petit – subtil et invisible – et l’infiniment grand – grossier et visible. Il y a le jugement que tu portes sur chaque situations et l’émanation de chacune d’entre elles. Tout cela semble ainsi séparé, épars…et à la fois unis et rassemblé.

Tout ce monde se trouve à l’intérieur de toi et est prêt à se manifester à l’extérieur. Comme un élan du cœur qui souhaite donner forme. Mais pas n’importe comment. Il  n’y a plus de nécessité à faire, mais bel et bien à être. Celui qui comprend que tout part de lui devient ainsi acteur de sa vie et non plus un spectateur.

Alors oui, les possibilités sont présentes et tu te trouves comme à un carrefour. Peut-être as-tu la sensation que le choix a déjà été fait, mais encore une fois la forme est à venir. La décision reste encore à prendre…ou plutôt à donner. Es-tu prêt à offrir au monde ce fameux parfum?

Et si, pour te le dire autrement, en étant qui tu es, en l’incarnant pleinement peu importe les jugements, les projections et les incompréhensions, tu changeais la face du monde? Parce-que c’est un peu cela que ces énergies viennent te souffler. Qu’être toi est déjà assez. Que tu n’as plus à être si exigeant, si violent, si intransigeant. Que tu peux désormais te laisser aller, prendre une belle goulée d’air et chanter la mélodie qui est tienne.

Pour cela il convient de bâtir. Il convient de faire le premier pas, amorcer le premier changement et cela commence dès maintenant. Cela t’invite à dépasser la peur du jugement, d’abord le tien, puis celui des autres. Cela demande à assumer qui tu es, même si tes actions ne détermineront jamais ton âme mais bel et bien le chemin que tu empruntes.

Et si cette légèreté dont nous te parlons souvent pouvait être incarnée, quelle forme prendrait-elle? N’est-elle pas dans la délicatesse de tes gestes, de tes paroles, de tes attentions? Ne serait-elle pas imbibée de bienveillance et de compassion face à tout ce qui l’entoure en commençant par elle-même?

Aucune expérience est négative ou positive en son essence. C’est ton regard qui nuance tout ce que tu peux vivre. C’est ta conscience qui te permet d’observer et d’apprendre de tout ce que tu vis, sans pour autant te perdre dans une quête de compréhension. La nourriture de l’âme, de l’esprit et du corps est la même. Chaque fruit que tu manges réchauffe ton ventre, allume ton esprit et amuse ton âme. Chaque livre que tu lis attise ton esprit, repose ton corps et taquine ton âme. Enfin chaque expérience que tu vis, nourrit ton âme, excite ton esprit et fait voyager ton corps.

Et le plus fabuleux des voyages reste celui que tu vis tous les jours, dans ton quotidien. Ce fabuleux voyage dont la destination est au cœur de toi-même. Toujours.

[do_widget id=text-102]