Précédent
Suivant

Croire que notre corps physique est moins important que notre aspect spirituel crée un déséquilibre dans notre être, car notre aspect physique doit fonctionner en parfaite cohérence avec notre aspect énergétique et spirituel. Lorsque nous diminuons ou n’accordons pas d’importance à notre véhicule physique, celui-ci a de la difficulté à être un temple nous permettant de nous exprimer avec vérité et puissance.

Réalisez-vous à quel point votre corps est un instrument absolument magnifique et divin ? Votre corps est l’instrument qui permet à votre aspect spirituel d’exprimer sa divinité dans le monde matériel. Il a été conçu pour cela et il doit être honoré et reconnu avec autant d’amour et de soins que votre âme ou votre conscience divine. Ce n’est pas un parent pauvre ou indigne ! C’est un outil très sophistiqué dont toutes les parties communiquent ensemble parfaitement dans le but de synchroniser toutes les opérations qui non seulement le maintiennent en vie, mais qui permettent à votre aspect spirituel d’interagir dans la réalité matérielle.

Vous êtes-vous déjà penché sur votre corps pour en reconnaitre la complexité et la perfection ? Nous prenons pour acquis les milliers de tâches qu’il accomplit d’une manière automatique sans que nous ayons à nous en préoccuper : la respiration, la digestion, la gestion de la température du corps, l’élimination des déchets et des toxines, le rejet des éléments étrangers, la régénération des cellules, et bien plus encore.

J’aimerais attirer votre attention sur le fait que les cellules de notre corps physique contiennent des informations qui leur indiquent comment fonctionner, un ensemble d’instructions si on veut. Pour bien se comprendre, lorsque je parle d’information, je parle de l’énergie qui est transmise sous forme de fréquences vibratoires par tout être, tout système ou tout objet. L’énergie ou la nature d’un être ou d’une chose est constamment émise sous forme de fréquence vibratoire et cette information peut être reçue, lue et décodée par les cellules de notre corps. L’information contenue dans la configuration originale de nos cellules leur permet de fonctionner de manière que la cellule puisse maintenir son équilibre. Cela se fait naturellement, sans que nous ayons à intervenir consciemment. Et en plus d’effectuer les tâches quotidiennes pour maintenir le corps en vie, les cellules du corps humain ainsi que tous ses systèmes ont été conçus de manière à s’auto diagnostiquer, s’auto guérir et s’auto maintenir afin de maintenir une santé optimale.

Alors si notre corps a été conçu si parfaitement, pourquoi avons-nous des maladies et des dysfonctions, pourquoi le corps vieillit-il, se dégrade-t-il ou perd-il ses capacités au fil du temps ?

Nous avons oublié que nous ne faisons pas seulement occuper un corps physique qui est indépendant de notre conscience et de notre énergie. Nous ne savons plus que nous en sommes le directeur, ou le conducteur en quelque sorte. Nous considérons notre corps comme un aspect de nous sur lequel nous n’avons pas beaucoup de contrôle. Nous croyons que la maladie nous arrive et que nous en sommes les victimes impuissantes, que nous sommes dépendants de nos gènes ou de la pollution, que le vieillissement et la dégradation du corps physique sont naturels, ou encore que la perte de nos capacités est inévitable avec l’âge.

Pour mieux comprendre ce qui se passe, il faut d’abord comprendre que nos cellules échangent constamment de l’information avec tout ce qui les entoure, c’est-à-dire avec tout ce qui est dans notre environnement non seulement physique, mais aussi émotionnel, psychique et spirituel. Tout ce que nous ingérons, tout ce que nous consommons, tout ce que nous appliquons sur notre corps, tous les milieux dans lesquels nous évoluons, tout ce que nous entendons, goutons ou regardons, tout ça, ce sont des sources d’informations. Or quand ces informations ne sont pas en accord avec la nature fondamentale de nos cellules, celles-ci réagissent en nous envoyant des signaux.

Ce qui a altéré les facultés originelles d’auto guérison et d’autogestion de notre corps, c’est l’acceptation dans notre corps de toutes sortes d’informations dénaturées, qui ne sont pas compatibles avec la configuration initiale de la cellule et qu’elle ne peut pas comprendre et en conséquence qu’elle ne peut pas traiter. Cette information s’accumule donc dans les cellules et en altère le fonctionnement normal.

Quelles sont ces informations incompréhensibles ? Des aliments génétiquement modifiés ou transformés, des pesticides ou herbicides, des médicaments ou des drogues, de la fumée de cigarette, des métaux lourds, des éléments synthétiques qui n’existent pas dans la nature, des rayonnements électromagnétiques accrus, et bien d’autres. D’autre part des traumatismes émotionnels non résolus, des peurs et des croyances qui limitent nos possibilités réelles sont une forme d’énergie discordante qui s’accumule et empêche le flot naturel de l’énergie de circuler librement. Autrement dit, les pensées négatives, les émotions non résolues, les traumatismes émotionnels, les systèmes de référence limités ou faux que nous avons adoptés ont une existence physique dans nos cellules. Sinon comment pourraient-elles faire partie de notre être et nous influencer ?

Tous ces types d’information ne sont pas en accord avec le programme initial de gestion des cellules. Et pour signaler cette situation anormale, les systèmes du corps réagissent en envoyant des signaux au conducteur afin que nous puissions rétablir l’équilibre. Ces signaux sont envoyés sous forme de sensations, d’émotions ou de malaises qu’il ne faut pas ignorer si nous voulons ramener l’équilibre dans notre corps.

Or dans notre société moderne, où les attentes sont élevées, ou on nous demande de toujours performer, de passer d’une tâche à l’autre, de penser à l’avance aux prochaines activités ou à ce qui doit être accompli, nous ignorons ou nous ne comprenons pas les signaux préliminaires de la maladie et nous ne leur accordons pas d’importance. Et le déséquilibre s’installe alors dans le corps ce qui va entrainer des problèmes plus sérieux. C’est souvent lorsque le problème devient sérieux et que l’on se sent vulnérable et impuissant que l’on commence à se préoccuper de la situation.

Or il s’agit ici pour chacun de réaliser que le bien-être et la santé de notre corps sont notre responsabilité. Lorsqu’une petite lumière s’allume sur le tableau de bord de notre automobile, nous savons très bien que nous devons résoudre le problème avant de tomber en panne, n’est-ce pas ? Il en va de même pour notre corps. Nous devons nous harmoniser avec l’intelligence de notre corps, afin d’en comprendre les signes et de pouvoir reprendre la place de celui qui conduit et entretient son véhicule avant qu’il ne tombe en panne. Pour y arriver, il faut recréer un sentiment d’unité entre tous les aspects de notre être : physique, énergétique et spirituel. Et cela commence par accepter et aimer notre véhicule physique, en le respectant et en lui accordant la place qui lui revient dans l’expression de notre être.

Reprendre la responsabilité de votre bien-être commence par accepter l’idée que vous êtes un être créateur. Vous devez accepter l’idée que la santé et le bien-être — comme l’amour, l’abondance et l’harmonie — sont les attributs de votre nature fondamentale. Vous êtes le conducteur, le directeur, et vous avez le pouvoir de choisir les informations que vous voulez accepter dans votre corps. Quelle essence choisissez-vous ? Quelle route prenez-vous ? Avec qui voyagez-vous ? Faites-vous confiance à votre GPS ?

Vous avez la capacité de comprendre tout signal reçu sous forme de malaise ou inconfort physique, toute émotion difficile, tout sentiment de mal-être, qui sont les signes que votre corps vous envoie vous indiquant que vous laissez entrer dans votre être des informations qui ne s’accordent pas avec votre nature fondamentale. Maintenant, rappelez-vous que ces informations peuvent autant être de nature physique (aliments, boissons, drogues, pollution, etc.) que de nature énergétique (nouvelles télévisées, atmosphère désagréable, lieu dégradé, relations toxiques, peurs, etc.). Vos pensées désobligeantes sur votre corps ou certaines de ses parties, votre manque d’amour pour vous-même font aussi partie des informations qui ne sont pas en accord avec votre programme initial et qui affectent négativement vos cellules et donc votre bienêtre.

Si vous désirez apprendre comment entrer en harmonie avec l’intelligence naturelle de votre corps, je serai à Paris les 22-23 septembre prochain pour un magnifique weekend ou nous allons apprendre par l’expérience à percevoir les signaux, à les comprendre et à nous reprogrammer afin de permettre à notre corps de fonctionner selon sa configuration initiale qui est celle du bienêtre et de la santé. Vous trouverez tous les détails sur l’atelier « Mon corps : mon ami et mon allié » en cliquant ici.

Votre santé et votre bien-être sont une cocréation avec votre être spirituel et sont une étape essentielle à la transformation actuelle de la conscience humaine. Rappelez-vous l’adage « Un esprit sain dans un corps sain. » Reprendre votre pouvoir sur votre corps est une clé essentielle à votre évolution et vous aidera à naviguer avec fluidité et grâce à travers les changements profonds que nous vivons actuellement. Et comme vous êtes la même personne partout, cet apprentissage vous servira à retrouver votre pouvoir dans tous les domaines de votre vie.

Pas nécessaire d’attendre d’avoir des problèmes de santé pour commencer à vous harmoniser avec votre corps. Apprendre à vous en servir et à l’entretenir avec respect vous soutiendra et vous aidera à avoir une vie riche et épanouissante en devenant ce nouvel humain créateur et responsable !

Avec beaucoup d’amour

Dominique

DOMINIQUE LACROIX

SÉANCES INDIVIDUELLES PAR SKYPE de 30 ou 60 minutes DISPONIBLES ICI

Mon site web : www.nouvellerealite.com

ou contactez-moi directement ici:

Me contacter <==> Mes Chroniques

Retrouvez les chroniques de Dominique Lacroix sur la Presse Galactique

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur:

Précédent
Suivant