par Lulumineuse

Par notre nez pénètre mille et une odeurs, mille et une fragrances.

Des notes qui nous enivrent, nous rendent légers, nous donnent faim ou nous rappellent des morceaux d’enfance.

Il y a aussi des odeurs nauséabondes, désagréables ou parfois même qui nous retournent le coeur.

Certains aiment que leur intérieur soit parfumé ou se parfumer soi-même avant de sortir de chez soi.

Certains aussi vont s’enivrer du parfum d’une fleur croisée sur leur chemin.

Quand l’odeur de brûlé s’est emparé de la cuisine, on va ouvrir les fenêtres pour l’évacuer.

Nos pensées sont comme ces odeurs.

Tout comme elles, ce sont des énergies qui vous traversent.

Pourtant vous êtes moins attentifs à celles que vous laissez dans votre pièce principale, votre maison intérieure.

Vous laissez parfois s’installer des pensées nauséabondes ou désagréables.

Vous allez moins vous enivrer spontanément d’une belle pensée cueillie sur votre chemin.

Vous ne vous parfumez pas non plus toujours des plus belles pensées quand vous quittez votre maison.

Non, elles sont trop souvent déjà toutes entassées et défilent à toute allure.

Imaginez toutes ces odeurs ensemble, on en perdrait le sens, l’essence. C’est aussi ce qu’il se passe avec les pensées.

Respirez une odeur qui vous est agréable influence tout votre être.

Sur ce même plan de l’air, vos pensées influencent entièrement vos corps, votre vibration tout entière jusqu’à la plus petite cellule de votre être.

LULUMINEUSE

Retrouvez les chroniques de Lulumineuse sur la Presse Galactique

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: